PariS de ScienceS 2007 - Journées Nationales de l'UdPPC
bernard_tamain (2K)

L'énergie : les contraintes incontournables des chiffres et des ordres de grandeur.

Bernard Tamain

Professeur d'Université, ENSI de Caen

Voir les horaires

Les problèmes liés à la consommation croissante d'énergie par l'humanité sont sévères. Dans l'état actuel des choses, il est faux d'affirmer, comme on l'entend parfois, que la fin du pétrole pourra être compensée exclusivement par les énergies renouvelables. Celles-ci n'y suffiront pas pour de multiples raisons qui relèvent de la ressource réellement disponible (cas de l'éolien, de l'hydraulique ou du géothermique), des coûts financiers et énergétiques (cas du solaire), des contraintes environnementales, des rendements réels quand on prend en compte la totalité des cycles de production (cas de la biomasse), des contraintes très fortes liées à l'intermittence de certains productions (éolien et solaire). Dans ces conditions, la seule attitude raisonnable sera d'une part une optimisation dans l'utilisation de l'énergie (avec suppression des gaspillages), d'autre part une production diversifiée faisant appel à la fois aux énergies renouvelables et non renouvelables (charbon, nucléaire) et utilisant l'électricité et l'hydrogène comme vecteurs énergétiques. Toute autre évolution nécessiterait des ruptures technologiques majeures qui sont actuellement très spéculatives.