PariS de ScienceS 2007 - Journées Nationales de l'UdPPC
albert_fert (2K)

Spintronique, le spin s’invite en électronique

Albert Fert

Unité Mixte de Physique CNRS/Thales et Université Paris-Sud, Orsay

Membre de l’Académie des sciences, Médaille d’or du CNRS 2003

Voir les horaires

Les électrons portent non seulement une charge électrique mais aussi un spin, que l’on peut se représenter comme un petit vecteur associé à l’électron. La spintronique est un nouveau type d’électronique qui exploite non seulement la charge des électrons mais aussi l’influence du spin sur leur mobilité. Elle nous est déjà familière car nous l’utilisons chaque jour pour lire le disque dur de notre ordinateur. Cette lecture des inscriptions magnétiques du disque est réalisée en utilisant la magnétorésistance géante des multicouches magnétiques dont la découverte, il y a presque vingt ans, a donné le coup d’envoi de la spintronique. Les développements ont ensuite été très rapides, grâce, en particulier, aux nouveaux outils qu’ont amenés les nanotechnologies pour construire des « nanostructures magnétiques ». Je décrirai les nouveaux phénomènes récemment découverts qui vont permettre de réaliser, par exemple, des mémoire d’un nouveau type pour les ordinateurs (MRAM), des émetteurs micro-onde très prometteurs pour la téléphonie mobile et peut être même des qubits pour ordinateur quantique.